Symptômes de la SEP

It is a long established fact that a reader will be distracted by the content

Symptômes de la SEP

Tout au long de l’évolution de la SEP, différentes zones du système nerveux central peuvent être touchées par la maladie. Selon la région atteinte, les symptômes peuvent varier fortement d’une personne à l’autre, mais aussi chez la même personne en fonction de la durée et de l’intensité de la maladie et de la forme du jour. Ainsi, aucune SEP ne ressemble à une autre.

Les multiples symptômes et handicaps peuvent apparaître séparément ou simultanément. Ils peuvent être :

  • Troubles de la vue (baisse de l’acuité visuelle, diplopie, etc.)
  • Troubles de la parole et de la déglutition
  • Vertiges
  • Troubles de la sensibilité (fourmillements, hypersensibilité à la température)
  • Fatigue
  • Faiblesse musculaire
  • Raideurs musculaires (spasticité)
  • Troubles cognitifs (troubles de la concentration, de la mémoire, etc.)
  • Dépression et changements d’humeur
  • Douleurs
  • Troubles vésicaux et intestinaux
  • Troubles des fonctions sexuelles

La plupart des personnes atteintes de SEP connaissent plus d’un symptôme au cours de la maladie, mais dans des combinaisons personnelles. Certains symptômes se manifestent chez de nombreux patients. Néanmoins, il est rare que des personnes les présentent tous.

 

Un phénomène potentiellement réversible

La destruction des gaines de myéline est un phénomène potentiellement réversible. Il a été clairement démontré que les axones démyélinisés ont la capacité d’être “remyélinisés”, c’est-à-dire que de nouvelles cellules myélinisantes peuvent être générées et former de nouvelles gaines de myéline.

La remyélinisation permet de restaurer une conduction nerveuse satisfaisante dans l’axone, ce qui se traduit par une amélioration ou par une disparition totale des signes neurologiques.

Elle n’est cependant pas totale et tend à devenir insuffisante lorsque la maladie évolue.

Mettre en place de nouveaux traitements capables de favoriser la remyélinisation et de ralentir la perte axonale est donc un objectif important de la recherche actuelle.

 

3,213 Comments