Qu’est-ce qu’une plaque

It is a long established fact that a reader will be distracted by the content

Qu’est-ce qu’une plaque

La lésion caractéristique de la SEP est l’atteinte des gaines de myéline entourant les axones des neurones. Les zones où la myéline est altérée sont appelées plaques. Elles sont de taille variable et leurs limites sont assez nettes. Elles peuvent être multiples et disséminées à différents niveaux du cerveau ou de la moelle épinière.

L’altération de la gaine de myéline modifie la transmission de l’influx nerveux, ce qui se traduit par son ralentissement ou son blocage selon l’importance des dégradations. Mais l’inflammation peut aussi être responsable d’une altération des cellules qui synthétisent la gaine de myéline, les oligodendrocytes, et des axones eux-mêmes.

Il faut que ces lésions soient suffisamment importantes pour que des symptômes apparaissent.

À quoi les plaques sont-elles dues? 

Le phénomène de démyélinisation est lié à l’apparition d’une réaction inflammatoire dans le système nerveux central. Cette inflammation est la conséquence d’une reconnaissance anormale de la myéline comme un corps étranger par les cellules immunitaires.

Le rôle habituel des cellules immunitaires est de permettre à l’organisme de combattre les agressions. Plusieurs populations de globules blancs sont responsables de la défense de l’organisme, dont les lymphocytes.

Dans la SEP, ces mécanismes de défense sont perturbés : le système immunitaire, en particulier les lymphocytes, reconnaît de façon anormale la myéline comme un corps étranger.

Ces cellules immunitaires sont activées de façon inhabituelle, se multiplient, puis passent dans le cerveau ou la moelle épinière en traversant la paroi des vaisseaux qui irriguent le système nerveux central.

3,835 Comments